• Alizée

Gaufres à la cannelle + la recette du coulis aux framboises et du caramel beurre salé




Hola les gros gourmands,


Je vous donne une recette ultra simple de gaufres mais aussi du coulis à la framboise et du caramel beurre salé, oui on n'a que le bien qu'on se fait hihi.


Ingrédients 10 petites gaufres;

350ml de lait

170g de farine

100g de sucre

7g de levure

1 sachet de sucre vanillé

2 oeufs

1 c.à.c. de cannelle


Et puis on mélange tout et c'est partiii!


Pour le coulis de framboises (plus ou moins 300ml)

400g de framboises surgelées

120g de sucre en poudre

Le zeste d'1/2 citron vert


- Dans une petite casserole (vous pouvez le faire au bain marie mais ça ne change pas grand chose au final pour avoir testé les deux..), mélangez les framboises, le zeste et le sucre.

- Laissez cuire 30 minutes à 1h (si vous êtes pas des gens pressés) et puis passez le mélange au chinois pour enlever tous les morceaux.

- Pendant 20 minutes, faites chauffer le sirop jusqu'à ce qu'il devienne bien épais.

- Versez dans un bocal et laissez refroidir au frigo.



Pour le caramel beurre salé (plus ou moins 300ml)

-> c'est une recette américaine trouvée sur Pinterest et elle est trèèèès bien.

200g de sucre

90g de beurre salé

120ml de crème épaisse

1 c.à.c. de sel


- Dans un poêlon, faites chauffer le sucre à température moyenne, en mélangeant régulièrement.

- Le sucre va commencer à faire des bulles et devenir plus foncé.

- Quand le sucre est complètement fondu, ajoutez tout le beurre salé et bien mélangez jusqu'à ce que le caramel absorbe tout le beurre. Vous pouvez vous aider d'un fouet.

- Doucement ajoutez la crème, en même temps que vous mélangez.

- Laissez bouillir 1 minute.

- Enlevez le poêlon du feu et ajouter la cuillère à café de sel.

- Verser dans un bocal et laissez refroidir au frigo.


Ensuite, quand vous avez envie d'en manger, il suffit juste de le réchauffer 30 secondes au micro onde.



Et voilà, trois mini recettes pour vos goûtés, vos desserts ou même vos petits-déj! On n'a qu'une vie hein.


La bise,


Ali